Vers de compost : guide explicatif

vers de compost
Lombricompost avec des lombrics compost. Source : Pixabay

Les vers de compost sont idéaux pour améliorer la structure du sol. Ils aident les plantes à absorber efficacement les nutriments. Ils se déplacent dans le sous-sol pour creuser des zones qui aèrent et donnent une bonne texture.

Pour réussir le processus de lombricompostage, il est important de tout savoir sur les vers pour compost en détail. Par exemple, le type de ver recommandé, la quantité, l’habitat et les techniques nécessaires.

Une fois que vous connaîtrez les techniques en profondeur, vous deviendrez un expert et vous obtiendrez un lombricompost de la meilleure qualité. Lisez ce guide, il vous sera d’une grande utilité.

Quels vers de compost acheter ?

Sans aucun doute, le ver le plus utilisé pour le compostage est le ver de terre rouge californien. Il appartient au genre Eisenia foetida, et à la famille des Lumbricidae.

Ces vers de compost consomment des déchets d’un poids égal à leur propre poids. En outre, ils ont besoin de suffisamment de matière organique pour vivre et se nourrir.

Ils peuvent se reproduire de manière croisée. C’est-à-dire que deux vers lombricomposteur peuvent frayer des cocons, appelés cocons, cette période dure de 10 à 30 jours. Ensuite, deux à dix nouveaux vers sont produits, qui ne pourront pas se reproduire pendant environ 4 mois.

Le processus de fertilisation au moyen des vers de compost n’entraîne pas de maladies, il est très simple et rapide. Leur régime alimentaire est varié : légumes décomposés, minéraux et autres.

Comment faire du lombricompost avec des vers de compost ?

La technique d’utilisation des lombrics compost pour le compostage est très simple. Il suffit d’avoir un bon contenant ou un lombricomposteur, et les protagonistes : des lombrics compost rouges californiens ou des vers pour compost.

Méthode d’élevage des vers pour compost

  • Bac en métal, en bois, en plastique ou un lombricomposteur pour placer les vers lombricomposteur.
  • Placez des matériaux tels que de la paille, du papier, de l’herbe sèche ou du carton.
  • Placez-les sans humidité excessive et suffisamment loin du soleil.
  • Évitez par tous les moyens les mauvaises conditions météorologiques qui peuvent affecter les vers pour compost en cours de compostage.
  • Faites une couche de 4 cm d’épaisseur de sol humide. Ce sera la base principale pour les vers de compost et le lieu où ils resteront.
  • Ajoutez au moins 200 grammes de matière organique. Par exemple : légumes décomposés, fruits, coquilles d’œufs, pain, graines, entre autres. Certains déchets doivent être placés sous le sol.
  • Le poisson, l’huile, la viande, les produits laitiers et les agrumes ne peuvent en aucun cas être introduits.

Nombre de lombrics compost nécessaires, selon l’espace

Le ver rouge californien doit se développer dans des climats suffisamment tempérés ou des températures qui ne dépassent pas 40 degrés Celsius.

L’espace nécessaire à la reproduction des vers lombricomposteur est de 2 mètres carrés pour cent mille vers de compost. Toutefois, ce chiffre ne doit pas nécessairement être aussi exact. Mais même ainsi, il est possible d’affirmer qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de grandes extensions de vers pour compost pour leur élevage.

Les vers de compost destinés au compostage mesurent normalement entre 3 et 8 cm. Pour cette raison, il est recommandé d’avoir une quantité suffisante de lombrics compost pour traiter suffisamment de matière organique. Ainsi, dans une simple procédure de lombricompostage, on utilise presque toujours plus d’un millier de lombrics compost.

Dépenses liées aux vers lombricomposteur

Le budget initial pour effectuer cette procédure n’est pas très élevé, si on le compare à d’autres techniques similaires. Toutefois, vous pourrez décider de l’investissement que vous ferez dans l’achat des vers rouges californiens et d’autres matériaux. Toutefois, si vous voulez les utiliser commercialement, vous devrez investir un peu plus.

Si c’est pour un usage privé, vous pouvez commencer avec 1 000 vers pour compost. Il est généralement possible de trouver 500 vers de compost pour à peu près 40 euros.

Comment fonctionne le lombricompostage ?

Le processus de compostage effectué par les vers lombricomposteur est idéal pour obtenir un bon lombricompost maison. Grâce à leur utilisation, il est possible de transformer les déchets solides en lombricompost de qualité.

Ils contribuent au mélange idéal de micro-organismes pour générer la plus grande quantité de nutriments et, de cette façon, nourrir le sol pour le rendre fertile et sain.

eisenia foetida vers pour compost
Eisenia foetida. Source : Wikipedia

Dans le processus d’utilisation des déchets organiques, la culture des vers de compost est maximisée. Pour, enfin, obtenir la plus grande quantité de lombricompost. D’autres faits importants liés à la lombriculture sont

  • Les vers pour compost se nourrissent généralement de la matière organique qui existe dans le substrat. Ensuite, ils sont expulsés et digérés sous forme de déchets chargés de grandes quantités de nutriments.
  • À l’âge adulte, ils s’accouplent une fois par semaine, à condition que la température soit appropriée, soit 20° C. Après l’éclosion, ils passeront 90 jours pour atteindre la maturité.
  • Leur durée de vie moyenne est de 4 à 5 ans.
  • Tous les trois ou quatre mois, le nombre de lombrics compost peut être doublé.
  • Ils ne peuvent pas être exposés à la lumière du soleil, car s’ils le faisaient, ils mourraient en quelques minutes.

Quelques avantages du lombricompostage

Parmi les avantages de cette pratique, on peut citer les suivants :

  • Les déchets organiques des ménages peuvent être recyclés jusqu’à 60 %.
  • Le compost à haute teneur nutritionnelle est obtenu en moins de temps qu’avec la méthode traditionnelle.
  • Il ne nécessite pas de grosses sommes d’argent pour son lancement.
  • Toute la famille peut y travailler.
  • Les villes verront leurs coûts réduits, grâce au transfert des déchets vers des décharges, etc.
  • Les enfants comprendront dès le début la pratique du recyclage.
  • L’achat de produits chimiques tels que les engrais pour les jardins et les vergers n’est plus nécessaire.
  • Obtenir un revenu supplémentaire de la vente des produits finis et des matières premières.

Zones appropriées

Il est toujours nécessaire de garantir que la zone où sera située le lombricomposteur est adéquate. Pour cette raison, il est conseillé de placer le lombricomposteur près de l’eau propre et du substrat ou des déchets qui seront utilisés dans le travail.

De même, les déchets doivent être humidifiés, mais pas trop, car cela tuerait les vers pour compost. Évitez les zones situées à proximité de zones lavées par la pluie ou de zones constamment inondées.

Sources

Pixabay.com / Wikipedia.org / Amazon.fr

Laisser un commentaire